Esthétique

Allongement chirurgical des couronnes cliniques des dents antérieures

Vous avez probablement déjà vu des sourires montrant beaucoup de gencive par rapport aux dents, c’est ce qu’on appelle en anglais un gummy smile. Pour plusieurs raisons, les dents d’en avant peuvent paraître courtes. Normalement, nous sommes habitués à voir toutes les dents et ces dernières ont une hauteur plus importante que leur largeur. Malheureusement, ce n’est pas le cas chez les personnes ayant ce problème.

Il est cependant possible chirurgicalement de dégager la gencive et l’os, au point où votre dentiste peut changer la couleur ou restaurer de vieilles obturations pour des facettes ou couronnes plus agréables visuellement : pour un beau sourire esthétique et qui a l’air en santé.

Augmentation de la crête édentée et préservation alvéolaire

La perte d’une dent entraîne progressivement une perte osseuse qui s’accentue avec les années : résultat, une bonne dépression et une allure peu esthétique et dérangeante (des aliments restent coincés dans la zone problématique). Une augmentation gingivale et osseuse peut être une solution à ce type de problème. Votre dentiste pourra, par la suite, confectionner un pontique plus agréable d’un point de vue esthétique. Advenant une pose d’implant dans cette région, les contours de la future couronne seraient tout aussi acceptables. De fait, cette procédure est maintenant pratiquée de manière courante au moment de l’extraction d’une dent et porte le nom de préservation alvéolaire. Elle exige une greffe osseuse et une membrane qui protège le site durant 4 à 8 semaines. Après ce temps, on retire la membrane sans aucune anesthésie et de manière tout à fait indolore.

Couverture radiculaire

La perte de gencive sur la surface radiculaire est un problème fréquent en parodontie. Les causes sont multiples, mais principalement reliées au brossage agressif et à la dureté des soies de la brosse à dents. Il s’en suit souvent une grande sensibilité et parfois de la douleur. La technique de couverture radiculaire à l’aide de la greffe de tissu conjonctif est la plus prévisible et la plus couramment utilisée. D’autres techniques existent et peuvent être utiles.